1 avr

Le language de l’habitat ou Comment l’habitat peut parler de vous ?

Votre maison, vos pièces, voici les symbôles

Le blog de l’immobilier à la Réunion vous invite cette semaine à questionner le sens de nos façons personnelles d’habiter notre logement, à travers un nouvel article dans la catégorie « Mieux vivre chez soi ».

Miroir, mon beau miroir, qu’as-tu à me dire de cette maison ?

« Montre-moi ta maison et je te dirais qui tu es ! » L’habitat est un reflet du moi profond de l’homme, de ses habitudes et de son mode de vie. C’est peut-être l’un des rares endroits où nous pouvons être nous-mêmes, vivre en harmonie avec notre individualité. La déco est capable d’affecter notre bien-être, d’apporter paix d’esprit, efficacité professionnelle et confort psychologique. La maison est l’endroit où coexistent des sentiments contrastés : l’amour et la sérénité avec les malentendus et parfois des tensions. Chaque pièce a sa symbolique propre.

Malgré que les Français attachent beaucoup d’attention au budget nourriture, le premier poste de dépenses est le logement. En plus de «savoir-vivre», les Français sont experts dans «l’art d’habiter».

Dans notre monde moderne, changeant et instable, le rôle de la maison comme une barrière de protection augmente de plus en plus. Rassurante, la maison permet à l’habitant de s’exprimer soi-même. Selon les couleurs et les matériaux utilisés, ou même l’aménagement, on peut savoir ce que l’habitant aime voire déteste.

De l’immobilier à l’être profond

« Cette collusion entre notre être profond et la façon dont nous aménageons notre espace apparaissait déjà dans les écrits d’Arthémidore de Daldis, philosophe grec du IIe siècle avant Jésus-Christ. Bien avant la psychanalyse, celui-ci affirmait que toute maison apparaissant dans un rêve était une image du moi », explique Pascale Senk (psychologies.com).

Dans notre mémoire, d’une manière générale, restent gravés  les lieux qui ont marqué notre vie : c’est la maison où l’on a passé notre enfance, ou nos vacances et la maison dans laquelle on vit maintenant avec notre famille, …. des endroits qui ont laissé une empreinte sur notre âme. Des murs qui ont été témoins de tant de moments de notre vie: amour, succès, infortune, richesse, besoin, convivialité, séparation…

A chaque pièce sa symbolique

Chaque pièce a sa propre symbolique. La partition entre le monde extérieur et le monde intérieur que représente la maison est l’entrée. Il est suffit d’un coup d’œil sur l’entrée pour se faire une impression juste de l’ensemble du logement et de l’image sociale que l’occupant d’un logement veut donner.

La salle à manger / salon, dans laquelle nous recevons des amis, parents et connaissances, où nous organisons des événements familiaux, reflète généralement la qualité de la relation entre la famille et ses amis. Mais cette pièce n’est pas juste un endroit public. Ici, nous passons beaucoup de temps en regardant la télé, à lire, à s’amuser et rechercher notre confort.

Représentation de la fonction alimentaire, la cuisine est traditionnellement associé avec les concepts d’amour et de soins et démontre le statut de la mère dans la maison. «Elle représente toutes les capacités à se transformer soi-même comme on y transforme les aliments et donc à évoluer dans sa vie», analyse le blog Altea style et nature. Si la cuisine est ouverte et grande, comme un salon elle devient un lieu de dialogue et de rencontres. Si elle est fermée et petite, sa destination est juste la cuisson.

La chambre est le lieu le plus intime, notre refuge, où nous obtenons une véritable détente après une journée dure de travail. L’aménagement de la chambre démontre la qualité de la relation de couple. Une chambre vide signifie des relations légères et transparentes entre les conjoints. Au contraire, remplie de meubles et de bibelots la chambre parle de relations riches, mais compliquées. Un grand nombre de vieilles photographies montre la nostalgie du passé et le manque d’émotions positives dans le présent. Pour que la chambre exerce autant que possible son effet «refuge», lieu de décharge psychologique maximum, il est recommandé de la placer dans l’endroit le plus paisible de la maison et le plus éloigné de l’entrée et des lieux de passage. Il n’est pas conseillé de mettre une TV ou un bureau, car ils tuent les sentiments romantiques. En outre, lors de l’aménagement d’une chambre, il est conseillé d’intégrer des placards muraux plutôt que des meubles encombrants pour créer un maximum de place maximale et aérer la pièce. D’une manière générale, dans toutes les chambres, il est recommandé d’avoir une porte pour pouvoir s’isoler au besoin. Il est aussi souhaitable d’avoir tous les sièges face la porte et non dos à celle-ci, car l’individu aime avoir dans son champ de vision les personnes qui peuvent entrer .

La salle de bains est quand à elle le reflet de notre relation au corps, à nos émotions et nos désirs sexuels . Le nombre et la taille des miroirs nous dit le degré de narcissisme de l’occupant.

Le bureau est le reflet de l’image que l’on veut donner de sa profession. Si sur les murs de la maison sont ornés de diplômes, photos ou autres documents montrant nos réalisations professionnelles, c’est une signe  d’une fierté certaine.

Le grenier symbolise les idées encore un peu floues qui habitent nos pensées et la cave représente les zones d’ombre et de refoulement.

La maison, ainsi passée sur le divan prend du sens. Et pour ceux qui veulent en savoir plus, il existe plusieurs ouvrages et sites internet dédiés à la psychologies de la maison.

Découvrez nos annonces de vente à l’île de la Réunion.

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée